Comment créer un espace adapté à votre chien dans son jardin ?

0
chien jardin

Le point primordial est de s’assurer que votre jardin est bien clôturé. En effet le chien, de part son instinct de chasse, est facilement tenté de s’échapper pour aller à la découverte de son environnement. Il risque cependant de se perdre, d’être responsable d’une agression, d’être victime d’un accident ou d’être kidnappé par une personne malveillante. Pour toutes ces raisons, il est vivement recommandé de disposer d’une clôture haute qui empêche le chien de passer par-dessus.

Si le bas de la clôture s’enfonce dans de la terre, il faut veiller à ce que le chien ne puisse pas creuser et se frayer un chemin par en dessous. Votre clôture doit être solide et bien enterrée afin qu’elle bloque toute tentative de fuite de votre animal.

Un carré de sable pour se divertir

Les chiens se passionnent pour le labourage de terre. Une pulsion naturelle qui sert à chasser les proies, se protéger de la chaleur de l’été ou tout simplement jouer. Mais ce comportement abîme la pelouse, détruit les plantes ou fragilise la clôture. La solution consiste à installer un carré de sable en guise d’espace de jeux où votre chien pourra s’adonner à volonté à son activité préférée.

En y ajoutant des accessoires et des jouets, votre chien s’occupera assez longtemps pour ne pas céder à l’ennui. Mais pour le dissuader de faire des tranchées dans d’autres lieux du jardin, cet espace doit être clairement délimité. Le mieux est de vous munir d’un coupe bordure  afin de couper l’herbe avec précision autour de la surface de jeu ou des bords du bac à sable si vous optez pour cet équipement.

Un coin de déjection pour assurer la propreté

Un élément essentiel à prendre en compte : il faut être attentif à l’hygiène du jardin. Le confort et la santé de votre famille en dépendent. Il est conseillé d’équiper votre jardin d’un bac à sable et de le distinguer de l’espace de jeu. C’est pourquoi, dans le cas des activités ludiques il est préférable de créer un carré de sable cerné par des herbes coupées avec netteté.

Le bac à sable convient davantage pour faire office de toilettes. Le chien saura faire la différence entre l’aire de jeux et le coin de déjection si ces deux espaces sont visuellement distincts, même s’ils se trouvent à des extrémités opposées du jardin. Il ne restera plus qu’au maître d’éduquer son chien afin que le message soit transmis.

Une source d’eau pour s’hydrater ou se laver

À jouer dans son carré de sable ou à passer un long moment dehors, le chien finit par avoir soif. Il est commode d’avoir un point d’eau disponible pour répondre à ce besoin vital. Surtout si vous ne voulez pas que votre compagnon à quatre pattes fasse sans arrêt des allers venues entre la maison et le jardin. Et l’été, le chien est sensible aux insolations, d’où la nécessité de ne pas négliger ce détail. Une gamelle avec de l’eau peut suffire à condition qu’elle soit toujours remplie. Un distributeur d’eau ou une fontaine permettent au chien de ne jamais manquer d’eau. Le point d’eau d’extérieur donne aussi la possibilité de laver son animal sans devoir salir la salle de bain.

Un panier abrité pour se reposer

Le dernier point important est le respect des périodes de repos et de sommeil du chien. Les chiens qui passent beaucoup de temps dans le jardin sont les plus concernés car ils doivent pouvoir se réfugier quand le maître est absent. Il en va de même pour les chiens qui veulent se reposer en tenant compagnie à leur maître quand ce dernier vaque à ses occupations. Quoi qu’il en soit, vous pouvez poser un panier d’extérieur garni de coussins sous la terrasse ou sous une tonnelle. Si le lieu que vous désirez est exposé aux intempéries, investissez dans une niche ou aménagez un cabanon déjà existant.