Choisir son éducateur canin : mode d’emploi

0
educateur canin

Lorsque l’on a des problèmes avec son chien, il n’est pas évident de savoir à qui faire confiance. C’est la raison pour laquelle nous allons vous aider à choisir le bon éducateur canin.

Le métier d’éducateur canin

Un éducateur canin doit avoir un certificat de capacité pour avoir le droit d’exercer. Hormis cela, l’Etat n’encadre pas ce métier, du coup on trouve de tout, du très bon comme du très mauvais.

Vous l’aurez compris, ici on aime nos chiens donc pour nous un bon éducateur canin n’utilise aucune méthode coercitive.

Tout d’abord, vérifier que l’éducateur a bien son certificat de capacité, c’est quand même le minimum. Lorsque l’on choisit un éducateur canin ou un comportementaliste canin, il faut aussi indiquer qu’il ne fera pas du dressage à l’ancienne en utilisant des méthodes barbares !

Il faut prendre son temps et chercher sur internet le site d’un comportementaliste canin pour mieux cerner ses idées et ses méthodes. Il peut être utile lorsque l’on a un chien qui aboie ou lorsque que le chien est dangereux.

Les méthodes d’un bon éducateur canin

Toutes les méthodes entraînant une douleur et/ou une peur au chien sont à fuir immédiatement. L’utilisation des colliers électriques, étrangleurs, et autre instruments de torture de ce genre ne sont ni plus ni moins qu’un aveu d’incompétence de la part de l’éducateur !

Il en va de même avec l’utilisation des friandises en guise de récompense. Vous apprenez à votre chien à obéir à la bouffe et non pas à vous. Le jour où vous n’avez plus de friandises sur vous, il y a de grandes chances pour que votre chien ne vous obéisse plus. Par contre, une récompense orale, des félicitations et des caresses, ça, vous en aurez toujours sur vous !

Un bon éducateur canin est souvent un peu plus cher, mais c’est normal ça se paye! Tant qu’il y a du résultat c’est l’essentiel. C’est comme tout, la qualité est plus onéreuse que la médiocrité, donc n’allez pas vers des offres trop alléchantes. En général, en dessous de 40 euros, ce n’est pas la peine d’aller voir.

Enfin, n’hésitez pas à chercher des éducateurs canins qui sont loin de chez vous. Si vous avez besoin de conseils d’éducation, ils peuvent très bien se déplacer ou vous aider via internet.

Une fois que vous avez identifié le bon candidat n’hésitez pas à l’appeler et à lui poser des questions. S’il aime son métier et qu’il est passionné, il sera ravi de vous répondre et de rencontrer des personnes autant impliquées dans l’éducation de leur chien.

Certains éducateurs canins proposent des promenades en groupe, y aller sera un bon moyen de voir comment il se comporte avec les chiens et si vous avez envie de travailler avec lui.

En conclusion :

Pour choisir un éducateur canin il faut prendre son temps, chercher des infos, se renseigner sur ses méthodes, et ne pas forcément se limiter à des professionnels proches de chez vous.

Ne pas hésiter à téléphoner, poser des questions, et faire des promenades en groupe s’il en propose pour faire plus ample connaissance !

Nous vous conseillons de prendre en contact avec Sylvie, comportementaliste canin de renommée.